Voyage gastronomique dans le Pays Basque

Le Pays Basque, aussi vaste que contrasté, est la terre de toutes les découvertes ! Parmi ses plus grandes richesses, la gastronomie basque représente une culture à part entière. D’ailleurs, certaines recettes traditionnelles y sont si exceptionnelles qu’elles font l’objet d’un classement au titre de patrimoine. La cuisine basque fait tant parler d’elle : elle est généreuse, créative et savoureuse dans toutes ces facettes. Les restaurants typiquement basques concoctent fièrement ses nombreuses spécialités.

A la découverte des spécialités basques selon les régions

Le territoire basque, à cheval entre le sud de la France et l’Espagne est aussi vaste que riche tant en paysage qu’en richesses, notamment gastronomiques. Si vous passez vos vacances à Saint-Jean-de-Luz, ou à Ciboure qui sont des stations balnéaires très prisées, vous avez surement eu l’occasion de gouter au « ttoro ». Il s’agit d’une soupe de poissons traditionnelle très onctueuse qui se compose merlu, de congre, de la lotte, de la rascasse, des crustacés et des coquillages, rien que ça ! A l’origine, ce ragoût de poissons est cuisiné dans le bateau juste après la pêche. Un autre plat typique, le « marmitako », est aussi une un ragoût à base de thon que l’on mijote longuement avec divers arômes. Ces plats traditionnels sont largement revisités par les restaurateurs à travers le Pays Basque.

Le fameux piment d’Espelette a rendu les communes d’Ainhoa et de Saint-Péé-sur-Nivelle célèbres. Le piment d’Espelette va servir pour cuisiner l’incontournable « piperade » : les piments et l’oignon sont frits puis mélangés aux tomates pour obtenir une sauce au goût unique. Cette dernière est habituellement servie avec des tranches de jambon poêlées. Une autre spécialité, l’« axoa » est aussi un ragout à base de piment d’Espelette et de poivron. Pour les amateurs de fromage, goûtez au fameux « ardi gasna », un fromage de brebis au lait cru (AOC) que l’on rencontre surtout dans l’arrière-pays basque. Accompagnez ce fromage d’un verre de « sagarno », littéralement vin de pomme et le tour est joué !

Le sagarno possède une effervescence très légère qui est obtenue sans ajout de dioxyde de carbone, avec un titrage d’alcool variant entre 4 et 6 degrés. Ascain est la ville d’origine de ce fameux rafraichissement. Toujours dans les visites dégustations, prenez la route de Saint-Pée-sur-Nivelle, pour découvrir la fabrication de la bière locale dans la brasserie Akerbeltz lors d’une visite guidée en haute saison. Un peu plus loin, la conserverie artisanale Le Confit d’Ascain traite les canards du Sud-Ouest nourris au maïs-grain pour vous concocter les fois-gras les plus savoureux de tout le sud de France qui serviront à élaborer de nombreuses spécialités culinaires.

Pour le dessert, optez pour le traditionnel « gâteau basque » que vous trouverez quasiment dans toute la région. Ce gâteau est élaboré à partir d’une pâte sablée aux amandes. Il peut être fourré de crème ou de confiture de cerises noires. Le macaron dans le Pays Basque est aussi très spécial car il est fait à partir de pâte d’amandes, de sucre et de blanc d’œuf battu. Une autre spécialité sucrée : le mouchou. Il s’agit d’un petit gâteau à la croûte craquante dont l’intérieur moelleux a un goût d’amande. Décidément, l’amande peut prendre des formes infinies dans la gastronomie basque !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *